Hello mes soleils,

Je me suis longuement demandé sur quel sujet j’allais pouvoir vous écrire cette semaine car même si j’adore ça j’avais  envie de proposer autre chose qu’un nouvel article beauté.

Rassurez-vous il y en aura d’autres mais j’aime vous surprendre et vous proposer des publications inattendues.

C’est en sollicitant deux de mes amis pour m’aider dans l’inspiration que l’idée est venue….

On me dit souvent que je suis une personne apaisante et que je suis zen 🙂 Oui c’est plutôt bien mais ce n’est pas toujours évident car pour moi aussi le quotidien n’est pas toujours parfait et il m’arrive d’avoir envie de partir à l’autre bout du monde.

Pourtant cette envie est rare et surtout ne dure jamais longtemps.

Rester zen n’est pas une chose innée, cela se travaille et chacun a son niveau peut y arriver un minimum. Ce qui est important c’est de toujours prendre un minimum de recul.

Lorsque vous êtes dans une situation toxique,  la première règle est de surtout ne jamais réagir à chaud. Et oui réagir de façon impulsive est l’une des plus mauvaise chose car dire des mots, ou prendre une décision à la hâte sous le coup de l’émotion risque d’avoir des conséquences négatives immédiates ou à long terme.

Vous devez également replacer les choses dans un contexte global : c’est grave ? sérieux ? important ? Oui vous voyez ce n’est finalement pas très souvent le cas.

Pensez aussi à respirer à fond, c’est souvent un conseil qu’on entend pourtant on n’y prête pas beaucoup d’attention et on l’applique pas toujours. Depuis que je pratique le Hatha Yoga j’ai bien compris l’importance de la respiration.  Respirer rapidement fait accélérer le rythme cardiaque et vous maintient dans un état de stress. Prendre une première inspiration suivie d’une expiration longue pour laquelle vous allez doubler le temps va s’avérer redoutable pour baisser votre degré de stress (Ex : j’inspire sur 3 temps,j’expire sur 6 temps, vous pouvez essayer le temps de lire l’article :))

Vous pouvez également fermer les yeux quelques instant et visualiser un paysage qui vous apaise, des arbres, la mer, la montagne, une tasse de thé, votre lit même ! Mais quelque chose qui vous donne du réconfort et de la tendresse.

Pareil pour les pensées, votre esprit peut vagabonder pour penser à un moment agréable, un repas en famille, le sourire de vos enfants, un dîner romantique avec l’homme de votre vie, une soirée entre copines, votre livre favori, tout est bon pour puiser de l’énergie dans une pensée positive. Et hop retour dans le présent.

Que vous ayez un job (ou activité ou des études) sédentaire ou un travail debout (je pense à vous mes chères vendeuses), vous pouvez faire une petite marche méditative pour chasser les pensées négatives. Comment faire ? Sur une dizaine de mètres, marchez un pas derrière l’autre sans laisser d’espace (le fameux « choux-fleur »), profitez de ces pas (environ une soixantaine) pour faire le vide et vous reconnecter avec le moment en laissant de coté tout ce qui est mauvais. Vous pouvez adapter selon l’endroit où vous êtes, votre état de stress, vous pouvez même faire cet exercice les yeux fermés ;  La première fois que vous allez le faire, vous serez surpris !

Analysez ou ré -analysez les choses à un autre moment au calme, lors une pause déjeuner à l’extérieur (s’aérer seul le midi après une matinée stressante est une astuce excellente), lors d’un trajet en transport, sur votre tapis de course, etc pour aborder les choses sous un autre angle et avoir l’esprit clair sur la situation. Attention on y pense juste un peu pas trop ensuite Zou ! On sort de tout ça car il ne faut absolument pas virer dans l’Overthinking et ressasser les pensées, on prend, on analyse, on en sort quelque chose de construit et on passe à autre chose.

N’oubliez pas que votre futur se construit avec le passé et le présent, soyez toujours fier du chemin déjà accompli et servez-vous de votre expérience pour avancer en zénitude.

Pour ceux qui sont dans la vie active,  trouver une solution constructive est également l’une des règles à appliquer,  si vous êtes attaqué en réunion, par mail,  ou lors d’une discussion , pas de souci ! Gardez une attitude d’écoute positive et proposer une solution qui part d’un constat, inutile d’attaquer ou de chercher un responsable,seul le résultat final et les moyens mis en oeuvre sont importants.

Rester zen face à une situation ou même au quotidien ne signifie pas être passif et garder les choses pour soi. Bien au contraire ! Savoir dire les choses est l’une des clefs pour cultiver sa zen-attitude, mais tout sera dans la manière: dire les choses calmement, dans un endroit tranquille avec des mots choisis, positifs et respectueux. Je fais d’ailleurs partie des gens qui disent les choses pourtant je fais en sorte de ne jamais blesser et avant d’en parler je me demande si ça a un intérêt mais je n’hésite jamais à le faire si c’est nécessaire pour passer à autre chose.

Enfin n’oubliez jamais l’effet miroir ! Observez autour de vous et demandez vous qui vous avez envie d’être, une personne zen vers qui les autres se tournent ou cette personne qui frôle l’hystérie et que l’on ne souhaite surtout pas déranger 😉

Je vous laisse avec le calendrier des pensées positives capturé dans le livre « Le YOGA du corps et de l’esprit » du Centre Sivananda de Yoga Vedanta aux éditions Solar (un livre Extra !!)

Calendrier des pensées positives .jpeg
Calendrier des pensées positives

J’espère que cet article vous a plu. J’ai pris beaucoup de plaisir à l’écrire et j’espère vous en proposer d’autres dans l’esprit.

N’hésitez pas à me mettre en commentaires ce que vous en avez pensé et également à partager vos petites astuces pour rester ZEN !

Rester zen .jpeg
Rester zen (crédit photo topsy.fr)

Bonne fin de week-end  !

Namaste 😀

Sandrine

Logo Chic et Parisienne